Les Macérats d’huiles utilisés

La composition des macérats est relativement simple.

D’une part, les huiles qui doivent être stables : l’huile d’olive, l’huile d’amande douce, l’huile de coco…

D’autre part, ajouter à ces huiles des essences en pleine période de floraison…

Nous ne pouvons pas donner précisément les périodes de récolte car il faut avant tout observer la nature.

Cette année 2020 aura été exceptionnelle du fait d’un ensoleillement et de chaleur dès les mois de février et de mars. La maturation des fleurs de romarin, de sauge… ont été précoces.

Les macérats que je compose sont essentiellement floraux. Les fleurs auront été préalablement séchées pour permettre la bonne conservation des huiles de massages.

Chaque espèce a son moment de cueillette. Le romarin est à cueillir en plein soleil ce qui n’est pas le cas de la sauge.

Pensez à laisser vos macérats au minimum 3 semaines dans un endroit frais, sec, à l’abri de la lumière puis ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de la même essence.

Il est conseillé d’utiliser les macérats dans les deux années suivant leur fabrication.

Pourquoi élaborer des macérats?

Pour donner plus d’efficacité aux massages thérapeutiques et faire perdurer le soin au-delà de la séance de massage.

Pourquoi les élaborer moi-même ?

J’y mets mon âme et mon cœur. Je me connecte à la plante pour qu’elle m’offre le meilleur en vue des soins qui vont être pratiqués. Je prélève dans la nature ou dans mon jardin que ce dont j’ai besoin.

Les essences privilégiées et pourquoi?

Les pathologies rencontrées fréquemment sont liées au stress, aux problèmes d’aménorrhées, aux troubles de la mémoire, aux maladies dégénératives…

Le macérat de jasmin est connu pour ses propriétés apaisantes et calmantes et convient pour certains problèmes de peau eczéma… Outre ses propriétés aromatiques pour l’air ambiant, ce macérat apaise les peaux sèches et entre dans de nombreuses compositions de baume pour les cheveux.

Le macérat de rose est connu depuis la nuit des temps comme un élixir de beauté et de jeunesse. Ses propriétés chimiques sont connues comme apaisantes, anti-oxydantes et régénératrices des cellules. Il faut évidemment y apporter des qualités mentales et émotionnelles personnelles pour garantir leur efficacité dans le temps.

Le macérat de sauge est connu pour tout ce qui est lié au cycle féminin et sa régulation. Ce macérat conserve ces propriétés et est particulièrement recommandée pour les femmes ménopausées. Nous recommandons son utilisation pour stimuler les ovulations. A l’inverse, ce macérat ne doit pas être utiliser pour les femmes enceintes et allaitantes. Ses autres propriétés sont antiseptiques, anti-inflammatoires et antivirales.

Le macérat de romarin est utilisé pour équilibrer le système nerveux, stimuler le système digestif et détoxifier l’organisme. Je l’utilise dans les cas de grande fatigue, de troubles psychiques (confusions mentales, pertes de mémoire…). Ses propriétés font que ce macérat peut être utilisé à toutes les saisons. Il convient également à tous les tempéraments.

Choix des huiles en fonction des saisons et des tempéraments

L’huile de coco est à privilégier au moment de la saison chaude pour des tempéraments car elle est rafraîchissante et évitera bien des désagréments tels que des picotements, des sensations de chaleur désagréables.

Les tempéraments eau ont besoin d’être plus stimulés, digestion lente, rétention d’eau… Les macérats de romarin, l’huile de moutarde sont particulièrement conseillés…

Les huiles florales sont à adapter en fonction des individus et de leurs émotions.

Il n’y a pas de généralité car dans un protocole de soins est individuel et évolue dans le temps.

Tout change tout le temps. Chaque être est unique et cherche à se connecter à la Source.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close